en-tete
Logo twitterLogo FacebookLogo RSS

Un contrat de ruralité pour le Pays de Valois

Mercredi 22 mars 2017, Didier MARTIN, Préfet de l’Oise et Benoît HAQUIN, Président de la Communauté de Communes du Pays de Valois, ont signé le contrat de ruralité du territoire de la Communauté de Communes du Pays de Valois, à Crépy-en-Valois.

   

Qu’est-ce que le contrat de ruralité ? 

Il s’agit d’un outil financier de l’État créé à l’issue de trois comités interministériels réunis entre mars 2015 et mai 2016 dont le rôle est d’impulser et d’accroître une nouvelle dynamique en faveur de la ruralité. 
À l’instar des contrats de ville, le contrat de ruralité coordonne les moyens financiers et prévoit l’ensemble des actions et projets à conduire en matière d’accessibilité aux services et aux soins, de développement de l’attractivité, de redynamisation des bourgs-centres, de mobilité, de transition écologique et énergétique, ou encore de cohésion sociale
Ce sont ainsi 216 millions d’euros qui seront mobilisés à l’échelle nationale en direction des territoires ruraux signataires de ce dispositif. Les projets inscrits à ces contrats pourront également s’appuyer sur les autres financements de droit commun : dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR), contrat de plan État-Région (CPER) et d’autres aides spécifiques (département, etc.).
Il sera conclu entre l’État (représenté par le Préfet de département) et les présidents de pôle d’équilibre territoire rural (PETR) ou d’établissement public de coopération intercommunale, sur une durée de quatre ans (2017 à 2020). 

Le contrat de ruralité du Pays de Valois en quelques mots

Territoire à caractère rural, le Pays de Valois s’est donc saisi de cette opportunité de financer les projets et les actions qu’il souhaite mener afin d’améliorer son attractivité et la qualité de vie de ses habitants.
Avec un portage partagé entre la CCPV, une partie des communes, certains syndicats (électricité, eau), la Maison pour l’emploi des jeunes (MLEJ), le Syndicat Mixte du Département de l’Oise (SMDO), etc., au total, 38 actions pourront être mises en œuvre et partiellement financées par le contrat de ruralité sur la période 2017 – 2020.
Le Pays de Valois bénéficiera ainsi en 2017 d’une enveloppe totale de 1 021 206 euros au titre du contrat de ruralité. Elle permettra de financer 13 actions dont le démarrage est envisageable cette année. Parmi celles-ci, nous pouvons citer quelques actions phares comme : la mise en œuvre du Schéma Directeur d’Alimentation en Eau Potable du Pays de Valois sur le secteur de Betz / Auger-Saint-Vincent / Bonneuil-en-Valois / Boullare, la création d’une maison de santé à Morienval, la modernisation de l’éclairage public sur 4 communes du Valois, la réalisation d’une étude sur le potentiel de développement des énergies renouvelables à l’échelle du territoire intercommunal, et bien d’autres encore. 

Télécharger le contrat de ruralité du Pays de Valois au format PDF (6,70 Mo)

Sortir en Valois