en-tete
Logo twitterLogo FacebookLogo RSS

Crépy-en-Valois finalise son étude commerciale

Newsletter n°1 – Septembre 2011

 

La ville de Crépy-en-Valois se structure autour d’une offre commerciale importante : plus de 200 commerces et services (source : recensement OVC – avril 2010). Cependant, celle-ci n’évite pas une forte évasion commerciale, notamment vers les grandes enseignes d’équipement de la maison et de la personne présentes dans les grands pôles commerciaux de proximité (environ 30 minutes en voiture). Par ailleurs, la ville de Crépy-en-Valois est de plus en plus sollicitée par différents opérateurs commerciaux. Cet intérêt suppose un potentiel économique pressenti par ces opérateurs.

Dans ce contexte, la ville a lancé, en 2010, une étude commerciale qui a pour objectif de :

Données de cadrage sur l’offre commerciale existante :

Ainsi, le commerce de proximité à Crépy-en-Valois est riche et varié. La ville possède 4 locomotives commerciales alimentaires diversifiées et des commerces florissants avec des chiffres d’affaires constatés élevés en alimentaire. Néanmoins, il existe une évasion commerciale forte dans le domaine de l’équipement de la maison et de la personne liée à l’absence de grandes enseignes nationales sur Crépy-en-Valois.

Analyse du contexte concurrentiel :

Analyse du potentiel économique :

L’implantation d’une nouvelle moyenne surface alimentaire (MSA), hors du centre-ville de Crépy-en-Valois, réalisera la majeure partie de son chiffre d’affaires sur les parts de marché exploitées par les actuelles MSA. Pour autant, l’évasion commerciale à dominante non alimentaire ne sera pas réduite.

Premières recommandations :

Cette étude a permis d’analyser l’offre commerciale existante : ses atouts et ses faiblesses, mais aussi le contexte concurrentiel de Crépy-en-Valois et le potentiel économique de la ville. Elle a également proposé 3 hypothèses de développement commercial.

Hypothèse 1 : création d’un retail park

(C’est un centre commercial permettant à tous les visiteurs, depuis un parking central (donc dissimulé pour l’extérieur) d’accéder à pied à toutes les enseignes qui bénéficient d’une égalité de traitement des vitrines)

Hypothèse 2 : densifier le centre-ville

Hypothèse 3 : création de 2 000 à 2 500 m² de MSA


La ville doit se positionner sur l’un de ces 3 schémas de développement. Néanmoins, une action revient de manière récurrente : « engager des actions pour le commerce du centre-ville ».

Face à cet enjeu, la commune souhaite développer une stratégie commerciale qui mettrait en avant 2 objectifs pour le centre-ville :

Afin de déterminer les actions concrètes à mettre en place pour atteindre ces objectifs, la ville va lancer, très prochainement, une étude FISAC (Fonds d'intervention pour les services, l'artisanat et le commerce) en partenariat avec les chambres consulaires de l’Oise.

Contact : economie@cc-paysdevalois.fr

Sortir en Valois