en-tete
Logo twitterLogo FacebookLogo RSS

MORIENVAL

http://www.cc-paysdevalois.fr/medias/images/communes/2_3_thumb.jpg http://www.cc-paysdevalois.fr/medias/images/communes/2_1_thumb.jpg

Superficie : 2554 hectares

Nombre d'habitants : 1039

Maire de la commune : BRIATTE Hubert

Coordonnées de la Mairie :

1 sente de l'Ecole
60127 MORIENVAL

Tel. : 03 44 88 61 14
Fax : 03 44 88 91 06

Permanence d'ouvertures au public : lundi, mardi, jeudi et vendredi de 10h à 12h, permanence du Maire tous les lundis de 18h30 à 20h

Site Internet de la Commune : http://www.morienval.reseaudescommunes.fr/

http://www.cc-paysdevalois.fr/medias/images/communes/2_2_thumb.jpg

6 hameaux : Fossemont, Élincourt,Rocquigny, Buy, Grimancourt, Four d’En-Haut 5 lieudits : Vaudrampont, St-Nicolas-de-Courson, L’Essart-l’Abesse, May, Brassoir Les origines de Morienval, ancien site romain, restent assez obscures. Le nom de ce petit village de la rive droite de la vallée de l’Automne signifierait vallée des Morins (Morini Vallis), attestant la présence dans la région de cette peuplade celte du nord-est de la Gaule, souvent évoquée par César. En revanche, il est certain que Dagobert Ier (celui que la Révolution a affublé d’une culotte à l’envers) possédait une maison de chasse à Morienval et qu’il y venait fréquemment. Le bon Roi fonda dans ce qui n’était qu’un tout petit village entouré de forêts, l’une des plus anciennes abbayes de France, où moines et moniales contribuèrent à la notoriété du lieu.



Une église romane remarquable



Avec ses trois tours, l’abbatiale Notre-Dame de Morienval présente aux visiteurs une silhouette inoubliable. Érigée au cours des XIe et XIIe siècles, elle offre la particularité de regrouper les trois étapes principales de l’architecture religieuse : la tradition carolingienne, l’arrivée du style roman et les premières croisées d’ogives. En effet, Morienval servira de chantier d’expérimentation pour cette nouvelle technique de construction qui permettra de passer du style roman au gothique. Cette spécificité lui confère une notoriété bien au-delà des frontières départementales et régionales. Transformée en église paroissiale au XVIIe siècle au détriment de l’église Saint-Denis détruite, Notre-Dame fera l’objet de diverses restaurations, très satisfaisantes au dire des spécialistes, au cours des XIXe et XXe siècles. Morienval ne se réduit pas à sa célèbre abbatiale. Morienval, c’est aussi un bourg typique du Valois. Avec ses maisons de pierre blanche, la commune possède le charme des villages anciens. Ses circuits pédestres, entre sous-bois, marais et rivières invitent à découvrir chapelle, calvaires et autres lavoirs dans un univers bucolique. Qu’on ne s’y trompe pas ! Morienval, c’est aussi un village où vitalité rime avec avenir.



Une qualité de vie assurée



Aujourd’hui, bien que rurale la commune ne manque pas d’atouts. Les commerçants, artisans et professions libérales de la commune participent largement à son dynamisme. Sans oublier les nombreuses associations, qu’elles soient sportives ou culturelles. Entre tennis, football, course à pied, danse, musique, judo, club de chasse, etc., les Morienvalois peuvent connaître des soirées et des fins de semaine bien remplies. Par ailleurs, Morienval va se doter d’un lotissement intégré, d’une école primaire flambant neuve et d’un espace artisanal et commercial au nord du village. Si ces infrastructures rendront la commune encore plus attractive pour ses habitants et pour les villages environnants, il n’en reste pas moins que l’image de village où il fait bon vivre doit être maintenue dans les prochaines années. Pour ce faire, la municipalité a révisé son plan d’occupation des sols pour le transformer en plan local d’urbanisme (PLU). La commune met donc tout en oeuvre pour accueillir de nouveaux habitants, développer des équipements de proximité, maintenir la qualité des paysages et du patrimoine naturel et bâti ou encore assurer le développement des entreprises déjà installées sur le territoire. Ainsi, Morienval se dote de tous les atouts pour être encore plus compétitive sur le plan économique sans pour autant perdre son caractère rural qui fait tout son charme.









Voir la commune précédente (MONTAGNY-SAINTE-FELICITE)

Revenir à la carte des communes

Voir la commune suivante (NANTEUIL-LE-HAUDOUIN)

Sortir en Valois