en-tete
Logo twitterLogo FacebookLogo RSS

MAROLLES

http://www.cc-paysdevalois.fr/medias/images/communes/33_3_thumb.jpg http://www.cc-paysdevalois.fr/medias/images/communes/33_1_thumb.jpg

Superficie : 1322 hectares

Nombre d'habitants : 676

Maire de la commune : PROVOST Guy

Coordonnées de la Mairie :

19, rue de l'Eglise
60890 MAROLLES

Tel. : 03 23 96 71 14
Fax : 03 23 96 09 16

Permanence d'ouvertures au public : mardi, jeudi et vendredi de 17h à 18h30

http://www.cc-paysdevalois.fr/medias/images/communes/33_2_thumb.jpg

4 hameaux ou lieux-dits : Bourneville, Nimer, Préciamont et Vauxparfonds Marolles, petite commune du canton de Betz, tire son origine étymologique du diminutif germanique mari (mare, lac). Le nombre de marais environnants explique aisément cette origine. L’habitat du lieu semble remonter aux temps préhistoriques. En effet, des silex taillés y furent recueillis à la fin du XIXe siècle. Le territoire de la commune s’étend de part et d’autre de la rivière Ourcq qui, avec ses méandres et marécages, procure un charme certain à cette bourgade lovée aux confins du département de l’Oise. Principalement implanté sur la rive droite de la vallée de l’Ourcq, Marolles marque à l’Est la limite entre le Valois et le Multien. Remarquons une particularité à ce village : Bourneville, hameau de Marolles forme une enclave dans le département limitrophe, à savoir l’Aisne. Cette caractéristique ne date pas d’aujourd’hui. Aux temps gaulois, déjà, Marolles apparaissait à la frontière de la cité des Meldes (Meaux) et de la cité des Suessions (Soissons). On doit certainement au duc d’Orléans, soucieux de préserver ses chasses en forêt de Retz, que Marolles appartienne aujourd’hui encore au département de l’Oise.



Marolles et ses particularités



Classée monument historique, l’église de Marolles dévolue à sainte Geneviève fut construite au XIIe siècle pour être reprise au cours du XVIe siècle. Il n’est pas exagéré de dire que l’église de Marolles est l’une des plus harmonieuses de la région. Sa flèche en pierre aux formes insolites de losange lui confère un cachet tout particulier. Marolles se distingue également grâce aux étangs de l’un de ses hameaux. En effet, Bourneville est devenu le premier site naturel de l’Oise ayant fait l’objet d’un arrêté de biotope. Témoin des anciennes tourbières de la vallée de l’Ourcq, Bourneville bénéficie de travaux de restauration et d’entretien (voir notre article Valois la lettre nº 8, p.6). Jusqu’à l’après-guerre, Marolles devait sa prospérité en grande partie à une importante boutonnerie qui n’employait pas moins de 140 personnes. Aujourd’hui la commune compte un maçon, un électricien et cinq exploitations agricoles et peut-être dans un avenir proche une nouvelle activité dans le hameau de Bourneville. Sur le plan associatif et culturel, le comité des fêtes de la commune contribue activement à l’animation du lieu. Il en va de même pour le club du Valois, club des aînés également très dynamique. Si la notoriété de Marolles a franchi les frontières du département, on le doit surtout à la mise en place de « Musique à Marolles ». Cette manifestation donnait lieu à des concerts très appréciés des mélomanes qui furent relayés par France Musique et France Culture. Excusez du peu ! Le concept a d’ailleurs donné naissance à « Musique en Pays de Valois » organisée par la Communauté de Communes du Pays de Valois.



Les projets



Marolles ne manque pas de projets. La commune élabore actuellement son plan local d’urbanisme (PLU) et en profite pour assurer son avenir et celui de ses habitants. Au programme figure en bonne place la construction d’une nouvelle école. Comme dans de nombreux villages, l’école est actuellement hébergée dans les locaux de la mairie. Le projet de la nouvelle école consiste à édifier un ensemble de bâtiments qui réunira salles de classe, habitations des enseignants et logements sociaux. Une sorte de petit village dans le village. Ce projet reste évolutif et ses caractéristiques définitives seront adaptées au fil du temps. Rappelons que la cantine scolaire fonctionne depuis 30 ans et que la rentrée de septembre dernier a vu naître un accueil périscolaire de 7 à 19 h. De quoi ravir les parents des petits Marollais ! L’aménagement d’un espace ludique qui réunira jeu de boules et jeux de tir figure également au nombre des projets de la commune. Détente et convivialité assurées pour cette commune qui ne manque pas d’atouts.









Voir la commune précédente (MAREUIL-SUR-OURCQ)

Revenir à la carte des communes

Voir la commune suivante (MONTAGNY-SAINTE-FELICITE)

Sortir en Valois