en-tete
Logo twitterLogo FacebookLogo RSS

Le Schéma directeur d'alimentation en eau potable

La Communauté de communes du Pays de Valois, dans le cadre de sa compétence « Politique de protection de la qualité et de la quantité de la ressource en eau » a souhaité se doter d’un Schéma Directeur d’Alimentation en Eau Potable.

Cette décision a été prise suite aux problèmes de qualité de l’eau captée pour l’alimentation en eau potable rencontrés par plusieurs communes.

L’élaboration de ce Schéma Directeur a été confiée au bureau d’études BR Ingénierie. L’Agence de l’Eau Seine Normandie et le Conseil général de l’Oise ont participé à son financement.

Le Schéma Directeur d’Alimentation en Eau Potable est constitué de deux études: la première traite des captages et la seconde des ouvrages d’adduction et de distribution. Il fixe des orientations stratégiques pour la réorganisation de l’alimentation en eau potable avec deux principaux objectifs :

La réflexion a été menée par secteur ; six secteurs ont été délimités.
Ils recouvrent les bassins-versants :

Image - Captage de Betz
Captage de Betz (photo B&R)

Le Schéma Directeur d’Alimentation en Eau Potable a identifié des captages structurants. Il s’agit d’une part des captages existants qui ont été retenus pour définir la nouvelle organisation de l’alimentation en eau potable du territoire, et d’autre part des captages à réaliser à l’emplacement des 6 forages d’essai effectués dans le cadre des études du Schéma Directeur d’Alimentation en Eau Potable.

Le Schéma Directeur d’Alimentation en Eau Potable propose donc à partir de ces captages structurants une nouvelle organisation de l’alimentation en eau potable. Un ordre de priorité de résolution des problèmes a été défini.

Outre la résolution des situations de non-conformité au regard de la potabilité de l’eau ou de la protection des captages d’eau potable, le Schéma Directeur d’Alimentation en Eau Potable a également pour objectif d’offrir des solutions pour secourir les collectivités qui seraient obligées de suspendre la distribution de l’eau aux habitants suite à un accident, comme par exemple une pollution.

La réflexion engagée dans le cadre de ces études est à poursuivre afin de préciser certaines des solutions notamment pour le secteur de l’Automne (au niveau des communes de Vaumoise, Vauciennes, Russy-Bémont, Feigneux et du Syndicat intercommunal des eaux de Bonneuil-en-Valois) et également pour le secteur de la Nonette.

En téléchargement :

 

Sortir en Valois