en-tete
Logo twitterLogo FacebookLogo RSS

Les captages existants : diagnostic


La ressource en eau est exploitée grâce à des captages qui peuvent être des dérivations ou des aménagements de sources, des puits ou des forages. L'Etude de Schéma Directeur Eau Potable a permis de faire un état des lieux de ces captages :

 

 

Quelques définitions

Image - Puits d'Ermenonville
Puits d'Ermenonville (photo B&R)

Captage :
Source : Sortie naturelle localisée d'eaux souterraines à la surface du sol.
Puits : Excavation généralement cylindrique, destinée à atteindre et à exploiter la première nappe d'eau souterraine libre. On emploie généralement ce terme pour des ouvrages creusés manuellement et souvent en partie maçonnée.
Forage : Puits de petit diamètre creusé mécaniquement et destiné à l'exploitation d'une nappe d'eau souterraine, d'un gisement de pétrole... Les profondeurs peuvent être importantes et varier d'une dizaine de mètres à plus de 2500 mètres (pour la géothermie, le gaz, le pétrole).

Crépine : Tube perforé installé dans un forage de façon à laisser passer l'eau mais non les particules solides.

Exemple de coupe de forage : captage de Brégy

Image - Forage de Brégy
Forage de Brégy (Photo : B&R)

Image - Coupe du Forage de Brégy
Coupe du forage (Source : ANTEA)

La localisation des captages

La répartition des captages est hétérogène car les collectivités sont de dimension variable.

Image - Exploitation des captages AEP
Exploitation des captages AEP (Source : B&R)

La nature des problèmes rencontrés sur certains captages

Image - Qualité de l'eau prélevée
Qualité de l'eau prélevée (Source : B&R)

Image - Protégeabilité des captages
Protégeabilité des captages (Source : B&R)

Les secteurs présentant des insuffisances à terme

Le bassin versant de la Gergogne
La qualité est non satisfaisante sur les quatre captages de la vallée (Bouillancy, Acy-en-Multien, Rosoy-en-Multien, Rouvres).

Le bassin versant de la Grivette
La qualité est non satisfaisante à l'aval et l'environnement peu satisfaisant pour 5 des 7 captages.

Le Sud-Est de la vallée de l'Automne
La qualité est non satisfaisante sur certains captages (Vauciennes, Vaumoise).

Le secteur de Crépy-en-Valois
Le Syndicat des Eaux d'Auger-Saint-Vincent, qui alimente Crépy-en-Valois, est mono-ressource (champ captant de Auger-Saint-Vincent), et nécessite une sécurisation de l'alimentation en eau par maillage avec une deuxième ressource.

Les bassins versants de la Nonette et de la Launette
Le captage de Montagny-Sainte-Félicité a une qualité médiocre, celui d'Ermenonville a un environnement très défavorable. Par ailleurs, il serait judicieux de sécuriser l'alimentation en eau de Nanteuil-le-Haudouin par une deuxième ressource compte tenu de l'importance des besoins exprimés à terme.

 

Sortir en Valois